Multiphoniades à Auchel 2011

Multiphoniades à Auchel Le festival des chorales

Sous le ciel de Paris s’envole une chanson… Quand cinq cents voix entonnent à l’unisson ce refrain, la chanson reste longtemps dans les airs et dans les têtes. Quand ces mêmes voix entrent dans le port d’Amsterdam ou envoient de bons baisers de Fort-de-France, la magie des chorales opère. Comme elle opère à chaque fois que les Multiphoniades « donnent le la » dans une ville du Pas-de-Calais. Elles posent cette année partitions et diapasons à Auchel et dans les communes voisines du 9 au 15 mai. Les Multiphoniades ou « la grande fête du chant qui rassemble les chorales de Multiphonie ». Née il y a vingt-trois ans, cette association qui se voulait centre départemental de chant choral est devenue petit à petit un indispensable outil de formation pour les chefs de chœur, de découverte de partitions, de sensibilisation à la technique vocale pour les choristes en compagnie de professionnels du chant. Stages, cours, etc. Tout cela« a pris très vite et répondait à un vrai besoin » assure Claude Thibout président de Multiphonie depuis une dizaine d’années mais aussi président – et choriste – du Chœur de l’Estracelles à Beuvry. Multiphonie compte aujourd’hui 60 chorales adhérentes, soit 2 000 choristes. Et dès 1987, les Multiphoniades sont apparues comme une « vitrine » de cette belle union, un peu à l’image des Choralies de Vaison-la-Romaine. Après Merlimont en 2008, Multiphonie investit Auchel avec le concours de Chœur à Cœur et de la municipalité. Du 9 au 13 mai, rendez-vous tous les soirs à 20 h 30 avec des concerts décentralisés : lundi à l’église de Cauchy-à-la-Tour (Chœur du Rail de Méricourt, Balsamines de Drouvin-le-Marais, Chœur de l’Estracelles) ; mardi à l’église de Marles-les-Mines (La Pastorale de Beuvry, Air’Joie d’Aire-sur-la-Lys) ; mardi dans la salle des fêtes de Burbure (R’Métic de Vieille-Chapelle et Canon d’Or de Lambersart) ; mercredi à l’église de Calonne-Ricouart (La Pastourelle d’Hinges, Choralys de Savy-Berlette) ; jeudi à l’église d’Allouagne (Voix Amies de Verquin, Cantarella d’Arras) et à l’église de Pernes (Variations de Lambersart et Béthune, Viva la Vida de Quiéry-la-Motte) ; vendredi à l’église de Camblain-Châtelain (Chœur en fête de Pernes et Chantchœur d’Haillicourt) et à l’église d’Auchel (Choraline de Fort-Mardyck, Lucicare de Liévin et Chantartois de Bruay-la-Buissière). Un joli petit festival, une mise en voix avant de découvrir le samedi soir, à 20 h, salle Beaugrand à Auchel la prestations des « quatre ateliers » : des chorales d’un même secteur ayant travaillé ensemble sous la direction de chefs de chœur professionnels sur des œuvres plus prestigieuses comme la Messe de Léo Delibes, les Salve Regina de Lotti, Rossini, Bellini… Après ces ateliers, un chœur original d’une trentaine de chefs offrira deux œuvres humoristiques et une très sérieuse. Surprises garanties. Clôture des Multiphoniades le dimanche 15 mai avec en ouverture à 16 h, salle Beaugrand, la chorale Chœur à Cœur, puis l’Ensemble vocal de Multiphonie interprétant des Lieder de Brahms, l’Atelier choral – grand chœur de Multiphonie – des œuvres de Mendelssohn, le Chœur de Chefs, et enfin les très attendus chants communs… Sept au total, sur le thème de la ville, de Paris à Amsterdam en passant par Göttingen. Et Claude Thibout espère de tout cœur que ces Multiphoniades auchelloises permettront « d’attirer des jeunes pour rejoindre la majorité de retraités qui composent les chorales ».
Chr. Defrance L'Écho du Pas-de-Calais n°116 Avril-Mai 2011 Voir une séquence